Accueil     Vaudou
Vaudou

Vaudou


Bookmark and Share


49.00 
€ 35.00

Code article: 9175

 

Vaudou
234 pages
Color and b&w photos
Hard cover
32 x 25 cm
1,825 kg
English & French/Français

Vodun: African Voodoo, an exhibition helded at the Fondation Cartier pour l'art contemporain in April 2011 presented to the public for the first time ever an exceptional selection of Vodun pieces from Benin and Togo drawn from the private collection of Anne and Jacques Kerchache.

Intended to complement the exhibition, the Vodun: African Voodoo catalog features over 150 photographs taken by Yuji Ono as part of a special commission. The unusual career of Jacques Kerchache and his passion for African statuary are presented through a variety of personal documents and photographs.

A selection of his writings on African art and Vodun in Benin, some of which have never been published before, is also included. Finally, contributions by specialists in the field such as Marc Augé, Suzanne Preston Blier, Gabin Djimassé, and by the artist Patrick Vilaire shed new light on African Vodun, making the catalog a true resource book on the subject.

------------------------------------

Présentée du 5 avril au 25 septembre 2011 à la Fondation Cartier pour l'art contemporain à Paris, l'exposition Vaudou dévoilera pour la première fois au public un ensemble exceptionnel d'oeuvres vaudou du Bénin et du Togo provenant de la collection d'Anne et Jacques Kerchache. Grand esthète, spécialiste des arts primitifs et conseiller scientifique de nombreuses expositions, Jacques Kerchache a offert ses lettres de noblesse aux arts premiers en leur ouvrant les portes des plus grands musées français. Il est notamment à l'origine de la création du Pavillon des sessions au Louvre en 2000. Il fut également à l'initiative du projet du musée du quai Branly, qui a ouvert ses portes en 2006. Jacques Kerchache a collaboré en de multiples occasions avec la Fondation Cartier : en 1992 pour l'exposition A visage découvert, puis en 1997 lors de l'exposition Réflexions sur la mort consacrée à l'artiste haïtien Patrick Vilaire et en 1998 avec Etre nature où fut exposée son incroyable collection d'insectes. Evoquée à de nombreuses reprises avec Jacques Kerchache, mais n'ayant pu être organisée avant son décès en 2001, l'exposition Vaudou est l'occasion pour la Fondation Cartier de réaliser le souhait de ce grand connaisseur de l'art africain pour qui le vaudou représentait une réelle fascination. Effectuant dès les années soixante de nombreux voyages au Bénin, Jacques Kerchache a très vite reconnu la puissance esthétique et l'originalité plastique de la statuaire vaudou, constituant au fil des années ce qui deviendra la plus importante collection jamais consacrée au vaudou africain. L'exposition présentée à la Fondation Cartier présentera une centaine de statuettes, pour la plupart anthropomorphes, résultant d'un assemblage mystérieux d'ossements, de cordes, de coquillages et de tissus, souvent recouverts de terre, d'huile de palme ou de sang. Ayant pour beaucoup d'entre eux été utilisés dans le cadre de rites vaudou, ces objets en tirent un caractère effrayant qui s'ajoute à l'étrangeté de leurs caractéristiques formelles. La scénographie de l'exposition, réalisée par Enzo Mari, l'un des grands maîtres du design italien, explorera l'étrange beauté de ces oeuvres au pouvoir unique. Conçu dans le prolongement de l'exposition, le catalogue Vaudou rassemblera plus de 150 photographies réalisées par Yuji Ono dans le cadre d'une commande spécifique. Le livre reviendra également sur le parcours atypique de Jacques Kerchache et sur sa passion pour la statuaire africaine à travers de nombreux documents et photographies personnels. A cette occasion seront publiés ses textes sur l'art africain et sur le vaudou du Bénin, dont certains étaient jusqu'à présent restés inédits. Enfin les contributions de spécialistes comme Suzanne Preston-Blier, Gabin Djimassé ou encore de l'artiste Patrick Vilaire donneront un nouvel éclairage sur le vaudou africain, faisant de ce catalogue un ouvrage de référence sur le sujet.